SITE WORDPRESS : 15 ERREURS A EVITER

De toute évidence, nous voulons tous créer les plus formidables des sites, mais malheureusement, cela n’arrive pas par hasard – vous devez faire des bons choix et travailler dessus.

Bien que ceci soit l’approche que chaque utilisateur de WordPress devrait adopter, on finit tous par faire des erreurs, premièrement parce que nous sommes toujours pressés, et deuxièmement parce que nous sommes souvent négligents. Ne dit-on pas l’erreur est humaine?

Si vous venez de découvrir WordPress, l’article d’aujourd’hui vous montrera comment éviter 15 erreurs sur WordPress.

Si vous avez monté votre site wordpress dans la précipitation et que vous avez fait une de ces erreurs, cet article vous montrera comment réparer ces erreurs et comment repartir sur le bon chemin.

1. Vous oubliez/ignorez de faire des sauvegardes

Développer votre site sans faire des sauvegardes régulières c’est comme sauter d’un avion sans parachute.

Peut-être vous oubliez de sauvegarder votre site Web. Peut-être c’est fatigant et n’avez rien à faire de toutes ces tâches banales. Ou vous n’avez pas probablement le temps.

Eh bien, vous n’êtes pas obliger de sauvegarder votre WordPress manuellement. Vous pouvez utiliser des plugins de sauvegarde de WordPress ou des services commerciaux qui sauvegardent votre site automatiquement sur une base régulière.

Plugins Backup WordPress:

2. Vous ignorez les mises à jour WordPress

Vous serez étonnés par le nombre important d’utilisateurs WordPress qui gèrent leurs sites Web ‘chéris’ sur des versions périmées de WordPress.

Le pire, c’est la majorité des soi-disant utilisateurs qui croient que la mise à jour de la plus récente version de WordPress cassera leurs sites Web. Donc ils s’accrochent à leur vieux plugins et vieux thèmes juste parce que eux, ou leurs développeurs, ne se donnaient pas la peine de les mettre à jour.

Il ne faut pas oublier que WordPress ajoute tout le temps de nouvelles fonctionnalités et ils deviennent plus durs en terme de sécurité.

Si les mises à jour n’étaient pas nécessaires, nous n’aurions pas le WordPress que nous connaissons aujourd’hui. Les fonctionnalités périmées et les vulnérabilités en terme de sécurité vont de pair, et si vous n’exécutez pas votre site Web sur WordPress 3.9.2 (la version 5.2.3 de nos jours), vous êtes enclin à vous faire pirater.

N’ignorez pas les notifications de mises à jour, et si un thème ou un plugin exécute mal après une mise à jour, il y a de meilleurs alternatives. Si vous ne pouvez pas avoir d’autres alternatives (ce qui est rare), embauchez un développeur calé.

3. Vous utilisez « Admin » comme nom d’utilisateur

Laissez-nous voir votre main si « Admin » est votre nom d’utilisateur ? Vous avez probablement un mot de passe faible et les pirates informatiques sont impatients de faire irruption dans votre site Web (s’ils n’y sont pas déjà).

WordPress crée le nom d’utilisateur ‘Admin’ par défaut. Eh bien, vous pouvez le changer! Vous pouvez le changer en installant WordPress. Laissez le si vous détestez vraiment votre site Web. Utilisez jamais « Admin » comme votre nom d’utilisateur. Et créez des mots de passe difficile à déchiffrer.

4. Vous téléchargez des thèmes WordPress gratuit n’importe où

Le seul problème c’est que la plupart de ces thèmes généraux ne sont pas vraiment gratuits. La plupart d’entre eux sont chargés avec un code malveillant et des liens qui ne sont pas en votre faveur. Le succès de votre blog de WordPress dépend de beaucoup de facteurs, le premier étant la qualité de votre thème.

Si vous choisissez le mauvais thème WordPress, vous pouvez aussi dire au revoir au succès en ligne.

5. Vous oubliez d’installer un plugin de cache

Si vous êtes débutant et commencez à connaitre WordPress, vous ne savez probablement pas ce qu’est un cache. Si vous savez ce que c’est et que cela vous ennuie d’installer un plugin de cache, vous perdez beaucoup de secondes dans le temps de chargement de s pages de votre site.

Sinon nous vous conseillons d’utiliser WP Rocket. Il est payant mais il est très efficace et facile à configurer.

6. Vous gardez la « Page d’exemple »

En passant, savez-vous que plus d’un million d’utilisateurs WordPress ont toujours la page d’exemple sur leur site web? Si cela est surprenant, sachez que la majorité de des gens ne savent pas ce que c’est ou oublient de la supprimer. Supprimez-la, c’est une erreur.Cela ne fait pas professionnel.

7. Vous ne modérez pas vos commentaires

Les commentaires vous disent comment vos lecteurs répondent à votre message. Mais il faut de la détermination et de l’effort pour modérer les commentaires, particulièrement si vous en avez plus que quelques-uns. Beaucoup de personnes ne modèrent pas leurs commentaires, et se retrouvent avec des tonnes de commentaires à approuver ou supprimer.

Ensuite nous avons dans les commentaires des spams, qui peuvent vraiment endommager votre SEO, en plus du fait de faire peur aux lecteurs.N’approuvez jamais des  spam même par accident – peu importe comment c’est écrit.

8. Vous avez trop de Catégories, et peu de tags

WordPress vous permet de créer des catégories et des tags facilement. Cela peut vois aider à regrouper des atricles pour facilité l’accessibilité à ceux-ci. Parfois, les gens sont emportés et finissent par créer des catégories pour chaque article.

Et de l’autre coté, ils ne pensent pas à mettre des tags. Ils favorisent les catégories au profit des tags. Ce n’est pas bon pour le SEO et l’architecture du site.

9. Vous utilisez le Favicon par défaut

Un favicon c’est un icone informatique symbolisant un site web.  En lançant leur site web rapidement, beaucoup d’utilisateurs WordPress oublient souvent de changer leur favicon.

Comme votre logo, votre favicon c’est votre identité sur le web. De plus, les visiteurs verront votre favicon s’ils mettent votre site en bookmark. C’est facile d’en créer.

10. Vous êtes sur la mauvaise Plateforme

Vous êtes bloqué entre WordPress.com et WordPress.org? Vous ne savez pas quelle option choisir? Beaucoup de débutants font le mauvais choix et le regrettent plus tard.

Bien que chacune de ces plateformes aient ces bénéfices, être auto-hébergé sur WordPress est une bonne option si vous comptez faire évoluer votre blog, car vous pouvez contrôler votre site web. Choisissez une plateforme qui réponde à vos besoins.

11. Vous n’avez pas un site Responsive

Le futur est dans le mobile et vous vous desservez si votre site n’est pas responsive,  c’est-à-dire s’il n’est pas capable de s’adapter aux appareils mobiles. En dehors de cela, Google vous pénalisera si votre trafic mobile se redirige vers votre page d’accueil.

Le design responsive (utilise HTML+CSS3) donne un bon look à votre site web sur tous les appareils quelque soit la taille de l’écran.

12. Vous oubliez de paramétrer les Permaliens

Beaucoup de personnes utilisent la structure de lien par défaut : tondomaine.com/?p=23. on pense que vous ne voulez pas que vos permaliens ressemblent à cela, c’est mauvais pour le SEO, aussi bien que l’expérience utilisateur.

Après avoir installé WordPress, allez dans Réglages->Permaliens->Réglages les plus courants et mettez à jours vos permaliens (choisissez par exemple nom de l’article).

13. Vous n’avez pas installé un formulaire de contact

Le formulaire de contact est un partie intégrante de votre site web. Mais beaucoup d’utilisateurs se mettent une balle dans le pied en n’installant pas un formulaire de contact dans leur page de contact.

Beaucoup de personnes inscrivent juste des emails et peut-être un numéro de téléphone et oublient de mettre un formulaire de contact complet. Demander une liste de mails attirera seulement les spams dans votre boîte mail. Un formulaire de contact facilitera d’autre part l’interaction. Le plugin Contact Form 7 est le plus connu et le plus utilisé.

14. Vous oubliez Google Analytics

La majorité des utilisateurs WordPress n’installent pas Google Analytics après avoir installé WordPress. Peut-être vous utilisé Jetpack, mais vous ratez pas mal de données supplémentaires pour votre site.

Google Analytics permet d’analyser votre trafic, et donc vous pouvez savoir comment optimiser votre site web. On vous recommande d’installer Google Analytics et de vous enregistrer sur Google Webmaster Tools.

15. Vous n’optimisez pas les images

Quand vous démarrez votre blog avec WordPress, vous vous empressez de publier votre nouvel article et vous oubliez d’optimiser vos images. Les images lourdes peuvent ralentir votre site. Optimisez vos images pour avoir un site performant. Vous pouvez utiliser Smush.it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *